Christian Renard Directeur Général Valfrance et ses coopératives agricoles signent avec McDonald's France un prix ferme et garanti du blé.

Samedi 18 Février 2012

interview vidéo exclusive : Christian Renard Directeur Général Valfrance lors de la signature de la première contractualisation de 8500 tonnes de blé achetées par an, à un prix ferme, sur 3 ans renouvelables. 25% des besoins annuels pour la production de petits pains spéciaux (buns) pour McDonald's France.
Voir aussi interview vidéo : Jean-Pierre Petit, PDG de McDonald's France.


Christian Renard, Dg ValFrance, Hubert François, Président Nutrixo (c)Jean-louis Courleux
Christian Renard, Dg ValFrance, Hubert François, Président Nutrixo (c)Jean-louis Courleux

Source : Dossier de presse.
Un accord unique sur un prix stable et prévisible, conclu dans l’intérêt de tous les acteurs de la filière blé



En s’entendant ainsi sur des volumes achetés à un prix ferme sur 3 ans, cet accord permet aux coopératives Valfrance et Beauce Gâtinais Céréales d’apporter aux 140 exploitations agricoles concernées :
-         une meilleure visibilité :


o        sur leurs débouchés en termes de volumes sur une période déterminée


o        sur leurs chiffres d’affaires


-         la capacité de prévoir davantage leurs investissements sur leurs exploitations et de rentabiliser ceux déjà effectués.


Pour les Grands Moulins de Paris et East Balt France, la contractualisation pluriannuelle permet :


-         d’avoir une meilleure visibilité sur leurs approvisionnements achetés à un prix ferme et garanti non soumis aux fluctuations du marché


-         d’avoir une maîtrise de leurs coûts


-         de proposer des prix stables à leurs clients


Pour McDonald’s France, cet accord permet d’améliorer la visibilité sur le prix d’achat de ses petits pains spéciaux (buns), et participe donc à l'objectif de l'enseigne de continuer à proposer un prix accessible pour tous les consommateurs (même si le prix du pain n'est évidemment pas la seule variable).


En parallèle, McDonald’s France a mené un processus de concertations, qui a permis de définir sa stratégie agroécologique sur 5 principales filières (pomme de terre, bœuf, blé, salade, poulet) à l’horizon 2020.





Les termes du contrat passés entre les acteurs de la filière blé intègrent d’ailleurs dans le prix, cette démarche d’amélioration environnementale dans une perspective de développement durable.


Cette stratégie se décline en cinq programmes d’actions ambitieux (un par filière), visant à développer des pratiques agricoles innovantes et plus respectueuses de l’environnement, tout en produisant en volume, avec le niveau de qualité et de régularité exigé par McDonald’s France.


Plus précisément pour la filière blé, les objectifs fixés sont de :


-         réduire l’impact sur la ressource en eau et l’utilisation d’intrants : développement des engrais organiques, utilisation de techniques de géolocalisation ou fertilisations géo-référencées, réduction des produits phytosanitaires…


-         réduire les émissions de GES et améliorer le bilan énergétique des exploitations : analyse de cycle de vie du blé, utilisation de techniques de précision et de systèmes de mécanisation peu consommateurs…


-         favoriser la biodiversité : mise en place de jachères mellifères, plantation d’arbres avec des espèces choisies pour leur adaptation au territoire, formation des agriculteurs à la problématique…
Par extension, la contractualisation garantit, dans une vision à plus long terme, une démarche d’amélioration continue, notamment en matière d’impact environnemental et de développement durable.





 


Interview video : Christian Renard Directeur Général Valfrance.

 Née en 1988, Valfrance est une coopérative céréalière et semencière qui regroupe actuellement 1429 agriculteurs. Son territoire de collecte s’étend de Senlis (60) à Fontainebleau (77), sur les terres fertiles principalement du Valois et de la Brie.





Valfrance assure la mise en marché des productions de ses agriculteurs sociétaires ainsi qu’une mission de conseils techniques assurée par 13 techniciens culture et de distribution d’agrofournitures pour permettre une production agricole qui réponde à la qualité souhaitée par les consommateurs.

Avec une collecte moyenne annuelle de 750 000 tonnes de céréales et d’oléoprotéagineux dont 450 000 tonnes de blé, Valfrance, pour garantir le haut niveau d’exigences de ses clients principalement meuniers, a développé depuis 17 ans l’organisation qualité AGRI CONFIANCE® sur ses productions contractuelles, auditée chaque année par un organisme indépendant.




Les productions contractuelles en blé représentent un volume d’environ
65 000 tonnes chaque année, réparties en 5 cahiers des charges techniques (dont le cahier des charges McDonald’s) identifiés sous le nom de QUALIBLE® en langage interne à la coopérative.






East Balt France est une entreprise spécialisée dans la fabrication de petits pains spéciaux pour hamburgers, appelés « buns ». Présente à Fleury-Mérogis depuis 1991 et à Aix-en-Provence depuis 2010, East Balt France compte plus de 200 salariés.




Depuis 20 ans aux côtés de McDonald’s France, East Balt produit chaque année 644 millions de petits pains pour ses 1226 restaurants, confectionnés grâce à 27 787 tonnes de farine, correspondant à 36 087 tonnes de blé. La filière implique environ 495 producteurs de blé en France.




o        Les Grands Moulins de Paris - Nutrixo                            




 




Créé en 2001 par la réunion des activités Meunerie de Grands Moulins de Paris, Euromill Nord, Grands Moulins Storione, Fayol, Geel et Inter-Farine et les activités Boulangerie – Viennoiserie – Pâtisserie – Traiteur de Délifrance, NutriXo est un des leaders européens de la Meunerie et de la Boulangerie, une entreprise agroalimentaire au positionnement qualitatif et innovant, à l’actionnariat équilibré entre les collaborateurs, d’une part, et les coopératives céréalières, d’autre part.




Nutrixo, qui compte environ 5000 employés, se positionne aujourd’hui comme un leader sur le secteur d’activité de la meunerie avec près de 1,3 million de tonnes de blé transformé en 2010.




Les Grands Moulins de Paris est une société de référence sur le marché européen de la meunerie et un acteur incontournable de l’industrie agroalimentaire. L’origine des Grands Moulins de Paris remonte au XIIe siècle et sa très riche histoire est intimement liée à l’histoire de France.




 




 


o        Beauce Gâtinais Céréales                       



                         



Créée à la fin de l’an 2000, l’Union Beauce Gâtinais Céréales regroupe les moyens de développement et de mise en marché des trois coopératives du nord du Loiret, AgroPithiviers, Coopérative de Boisseaux et Coopérative de Puiseaux.



A la suite des réformes de la PAC de 1992 et 2000, cette union a été réalisée pour accompagner l’évolution des exploitations sur le plan économique, (baisse probable des revenus) et commercial (saturation des marchés).



Pour ce faire, BGC a mis en valeur les spécificités qualitatives des céréales produites sur le terroir Beauce Gâtinais et a promu la traçabilité des produits ainsi que les techniques agronomiques respectueuses de l’environnement.



Les exploitants du Nord Loiret ont su développer des savoir-faire et productions spécifiques qui leur ont permis de garder des opérateurs économiques de proximité et un tissu rural fort. A présent,  il devient vital de conforter ces filières particulières.



BGC en quelques chiffres :



Æ      360 000 T de collecte :



·         170 000 T de blé de meunerie dont 60 000 T de blés améliorants



·         130 000 T d’orge de brasserie de haute qualité



·         20 000 T d’oléo protéagineux



·         15 000 T de blé dur



·         15 000 T de maïs



·         7 000 T de semences de céréales



·         3 000 T de divers



 

Jean-Louis COURLEUX
Jean-Louis COURLEUX

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 14